fil-ariane-ot

L’art religieux

Vous pouvez découvrir, à Chemillé, deux églises classées Monuments Historiques :

  • L’Eglise Saint-Pierre, construite à partir du XIe s., qui constitue un beau mélange de l’art roman et gothique et qui entre dans la mémoire des Guerres de Vendée. Dans le transept gauche, le vitrail du « Pater des Vendéens » rappelle, en effet, le pardon accordé par le Général d’Elbée aux 400 prisonniers républicains enfermés dans l’église lors du Grand Choc de Chemillé le 11 avril 1793. Une exposition permanente, « La Vendée chemilloise », y est installée.
  • L’Eglise Romane Notre Dame qui se distingue par l’élégance et la beauté de son clocher roman, remarquable en Anjou et son chevet roman restauré.

Toujours à Chemillé, l’imposante Eglise Notre Dame La Nouvelle (XIXe s) surplombe la ville et abrite notamment de superbes vitraux relatant l’histoire de Chemillé.

Le nouvel élan catholique au XIXe siècle se caractérise par la reconstruction ou la rénovation de nombreuses églises entre 1850 et 1920. On retrouve des faits des Guerres de Vendée à travers les très beaux vitraux de l’Eglise de la Salle de Vihiers ou sur les remarquables peintures murales de l’Eglise de Chanzeaux.

L’Eglise contemporaine de St Lézin permet de découvrir une architecture moderne et originale.

Enfin, ne manquez pas, le Sanctuaire Notre Dame des Gardes surplombant la région chemilloise du haut de sa colline. Dédiée à la Vierge à partir du XIe s, cette colline a surélevé successivement trois édifices religieux jusqu’au 18ème siècle avant de laisser place, en 1818, à l’actuel sanctuaire construit par les Sœurs cisterciennes.

Nous contacter

Office de Tourisme Région de Chemillé
1 rue de l'Arzillé 49120 Chemillé-Melay

Où nous trouver ?

Nous suivre

Pour toute question, vous pouvez nous contacter par le formulaire en ligne en cliquant ici

anjou-emotions