fil-ariane-ot

Raconte-moi le Chemillois…

Au pays des plantes médicinales…

Il y a un peu plus de 150 ans, apparaissait, dans la Région de Chemillé, la culture des plantes médicinales. Nous devons la présence de cette activité florissante, dans notre région, à Aimé-Jean Godillon, droguiste et herboriste spécialisé dans la pratique des plantes médicinales dans les années 1840 à Paris et originaire de Saint Lambert-du-Lattay.

Au fil des années, les cultures ont pris de l’importance dans le doux climat de la Région chemilloise. Au cours du XXe siècle, Chemillé est devenue la capitale des plantes médicinales en Europe.

Les Guerres de Vendée

Les Guerres de Vendée constituent une part importante de l’histoire des Mauges appelées, dans ce contexte, la « Vendée angevine ».
En 1793, 2 décisions importantes vont précipiter l’embrasement :

L’art religieux

Vous pouvez découvrir, à Chemillé, deux églises classées Monuments Historiques :

  • L’Eglise Saint-Pierre, construite à partir du XIe s., qui constitue un beau mélange de l’art roman et gothique et qui entre dans la mémoire des Guerres de Vendée. Dans le transept gauche, le vitrail du « Pater des Vendéens » rappelle, en effet, le pardon accordé par le Général d’Elbée aux 400 prisonniers républicains enfermés dans l’église lors du Grand Choc de Chemillé le 11 avril 1793. Une exposition permanente, « La Vendée chemilloise », y est installée.
  • L’Eglise Romane Notre Dame qui se distingue par l’élégance et la beauté de son clocher roman, remarquable en Anjou et son chevet roman restauré.

Nous contacter

Office de Tourisme Région de Chemillé
1 rue de l'Arzillé 49120 Chemillé-Melay

Où nous trouver ?

Nous suivre

Pour toute question, vous pouvez nous contacter par le formulaire en ligne en cliquant ici

anjou-emotions